Une bibliothèque dédiée

Publication : vendredi 23 juin 2017

Michel Coïc a succédé au lexicographe et poète Guy Étienne à la direction collégiale de l'association.

Article publié dans Le Télégramme le 20/09/2016

Avec la présence dans la commune de l'association Preder et de sa bibliothèque dédiée à toutes les langues indo-européennes, Plomelin peut s'enorgueillir de disposer sur son territoire d'un véritable trésor littéraire. Preder (réflexion en breton), fondée en 1958, a pour objectif le développement de la langue bretonne. L'association est le carrefour où se rencontrent des chercheurs de toutes les disciplines dans le but d'élaborer le breton contemporain. Implantée à Plomelin depuis 1975, elle publie régulièrement des ouvrages, comme des dictionnaires hautement spécialisés. Depuis sa création, l'association a accumulé une quantité considérable de travaux. Ce fonds s'est largement enrichi, en 2003, lors du décès de Georges Pineaut, l'un des collaborateurs de l'association. La veuve de ce dernier a légué à l'association sa bibliothèque personnelle, convoitée à l'époque par plusieurs universités dont celle de Lyon III. Faute de local, l'ensemble de ces ouvrages est longtemps resté croupir dans des cartons à Lududu. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Par l'entremise de Bernard Poignant, les responsables de l'association ont été mis en relation, en 2013, avec la commune de Plomelin qui a accepté d'accueillir, dans l'ancienne bibliothèque communale, situé 19, park Maen Meur, ce fonds qui recèle près de 4.000 ouvrages dans 80 langues différentes.