Lavar

Les volumes de la série LAVAR s’inscrivent dans le cadre des objectifs des Éditions PREDER et plus spécialement du développement de la langue bretonne dans les divers domaines scientifiques et techniques. A ce jour 18 volumes sont parus.

La série LAVAR se définit comme le laboratoire de linguistique et de néologie où se retrouvent des auteurs (chercheurs, enseignants, lexicographes) de diverses disciplines en vue de mettre au point la langue, notamment la terminologie, impliquée par les travaux qu’ils ont en cours. Chaque volume contient ainsi des études embrassant tel ou tel domaine, des notes ponctuelles, des comptes-rendus d’échanges entre spécialistes, néologues et un linguiste professionnel.

Lavar 08

  • Le livre : 1991 - 3, 534 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-06-8
  • Prix : 24,39 €

Les comptes-rendus de travail de K.I.S., (Kreizenn Imbourc’h Sturyezhouriezh, que l’on nomme aujourd’hui Kreizenn Imbourc’h Yezhouriezh - Centre de Recherche de Néologie), KIS 200 à KIS 347, publiés depuis 1966 sous le titre LAVAR, constituent la première partie du présent ouvrage.

Le Centre de Recherche de Néologie n’est pas un lieu physique structuré, mais un réseau de chercheurs de diverses disciplines, qui collaborent sur des thèmes communs lorsqu’ils estiment nécessaire de le faire. Ce qui les rassemble est le travail de développement du breton, la grammaire qu’ils ont codifiée, la graphie qu’ils ont stabilisée, l’orientation qu’ils ont donnée à la linguistique. Leur but est de faire du breton une vraie langue, partie intégrante du corps des langues vivantes.

Comme Gwalarn qui rompit totalement avec le marais des écrits provincialistes pour créer une littérature universelle, hors de tout localisme, KIS a creusé un abîme qui ne cesse de s’élargir entre le breton moderne et les dépouilles du breton dialectal. Rien n’est plus caractéristique de cette rupture que l’indigence des linguistes restés sur l’autre rive, qu’ils s’imaginent pouvoir fabriquer, avec les miettes des dialectes repeintes aux couleurs internationalistes, une langue de plomb asphyxiant toute vie intellectuelle, ou qu’ils s’évertuent à extraire les mots de la vie contemporaine des seins asséchés de la langue littéraire.

La deuxième partie de LAVAR 08 consiste en la correspondance, principalement au sujet de la langue, entre Roparz Hemon et Guy Étienne (1957-1977). Le lecteur appréciera le comportement complexe, tout en nuances et très ouvert du vieux maître devant des apprentis linguistes qui ébranlaient les soubassements de la langue. Que chacun en tire la leçon, car ce n’est pas tous les jours que l’on voit un intellectuel authentique choisir le breton comme langue de travail.

Lavar 09

  • Le livre : 1996 - 3, 536 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-17-3
  • Prix : 24,39 €

Parmi les 66 articles de LAVAR 09, les plus importantes contributions se rapportent à la biologie, à la médecine, à la physique, à l’informatique, à l’épistémologie, au langage. Ce volume contient entre autres un vocabulaire de la rhétorique et un vocabulaire de l’écologie.

Après 30 ans d’un dur labeur consacré à tisser, fil à fil, un corps à la langue, nous avons atteint le but vers lequel tendaient tous nos efforts depuis le début. Pendant longtemps le breton resta à la traîne des autres langues, sans autre ressource que de revêtir d’un costume mal taillé des idées empruntées. Aujourd'hui, dans le cadre d’une recherche et d’une pensée menées en breton, apparaissent non seulement des mots nouveaux mais aussi des idées dans le langage universel. En maints endroits de LAVAR 09, mais aussi dans les autres publications de PREDER émergent des concepts, germent des termes qui n’ont pour le moment aucun équivalent dans les autres langues.

Lavar 10

  • Le livre : 1997 - 2, 518 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-20-3
  • Prix : 24,39 €

Les dominantes de LAVAR 10 (94 articles) sont les mathématiques et la philosophie. Le travail de l’équipe éditoriale s’est en effet concentré sur deux projets : d’une part, la rédaction d’un manuel d’algèbre, analyse, géométrie destiné aux classes terminales du secondaire et aux premières années du supérieur ; d’autre part, la préparation d’un dictionnaire de philosophie. Les autres matières abordées sont l’économie et la sociologie, le droit et la politique, la grammaire, la sémiotique, la physique, l’informatique, la technologie industrielle, la médecine, la psychologie, la pédagogie.

Lavar 11

  • Le livre : 1998 - 3, 510 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-33-5
  • Prix : 24,39 €

Dans ce onzième volume de la série LAVAR, Yann-Baol An Noalleg étudie en profondeur certains termes mathématiques dans le cadre de son travail sur le manuel Jedoniezh 1, Gabriel Cherel et Alan E. Ar Berr donnent un aperçu du défrichage lexical qu’ils ont entrepris sur le langage de la mer et de la navigation. Roger Le Nestour fait le point sur des notions d’économie et de politique rencontrées dans son projet d’histoire de la Troisième République. Martial Ménard et lwan Kadored précisent des expressions techniques et scientifiques destinées à la 2ème édition de Geriadur Brezhoneg An Here. Goulven Pennaod met son immense connaissance de linguiste et de celtiste au service des chercheurs de toutes les disciplines.

Guy Étienne poursuit les travaux menés depuis 1958 pour la création d’une langue philosophique et publie ses recherches personnelles. Reun An Hir, reprenant les acquis de SADED (1963-1976), travaille à compléter les vocabulaires de géographie, d’histoire et d’économie. Yann-Ber Quirion situe le rôle du conte dans le monde contemporain. Jakez Cosquer aborde des aspects de la terminologie comptable.

Lavar 12

  • Le livre : 1999 - 4, 528 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-39-4
  • Prix : 24,39 €

Comme les précédents, le douzième numéro de LAVAR rend compte des recherches en cours dans divers domaines : mathématiques, comptabilité, technologie, sciences physiques et sciences de la vie, sciences humaines, sociologie, histoire et philosophie.

Deux nouvelles avancées se font jour : l’une, théorique, concerne la philosophie, l’autre, pratique, vise à resituer le breton dans le contexte social.

Première avancée : la publication d’un vocabulaire de philosophie. Ses 110 pages comportent un lexique breton-français (-allemand-anglais) de 3 000 entrées et un lexique français-breton de 4 000 entrées. En plus des vocables strictement philosophiques, il contient des termes de linguistique, de logonomie, de mathématiques et aussi les expressions courantes du langage philosophique.

L’autre avancée consiste en un souci de clarification, suscité par la volonté d’accorder au breton un statut officiel. De quel breton s’agit-il ? Des résidus vernaculaires passés depuis longtemps en marge de la vie sociale ? Du sabir des médias ou de l’enseignement ? Du néovernaculaire des militants ? Si une société devait vivre en l’un ou en l’autre de ces bretons, il en résulterait un recul désastreux pour l’esprit. Un abîme reste à franchir au breton pour être une vraie langue. Pourtant cet abîme n’est rien auprès de l’inconscience des brittophones à son endroit. À un jeune auteur qui s’en effrayait, l’un de nous écrivait : « Je n’irai pas aussi loin que Churchill quand il promettait "du sang et des larmes" aux Britanniques en 1940, mais tu n’échapperas pas aux dizaines de milliers d’heures de travail qui t’attendent si tu persistes dans tes projets. »

Lavar 13

  • Le livre : 2000 - 4, 544 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-41-6
  • Prix : 24,39 €

LAVAR 13 donne une grande place (un tiers de ses pages) aux comptes-rendus de travail du groupe qui élabora le Dictionnaire des médias récemment paru. Il propose de nouvelles études philosophiques et regroupe des articles consacrés à des sujets aussi variés que la politique chinoise, les mathématiques, la lexicographie, la génétique ou la conserverie...

Comme les précédents volumes, il fait état des travaux préparatoires du Dictionnaire de la navigation. À noter également le début d’une série de notes grammaticales.

Un des chantiers de Preder est le Dictionnaire de la philosophie. Des productions de 26 siècles de philosophie, bien peu sont venues jusqu’à nous dans notre langue. Or un dictionnaire breton de philosophie ne saurait être rédigé qu’à partir de textes bretons. La seule voie est donc d’accueillir les philosophes un à un en traduisant et en commentant leurs œuvres – ce que fait Preder depuis 42 ans –, puis de colliger le vocabulaire de chaque auteur en des recueils lexicaux – tâche abordée par LAVAR l’an passé. Une fois que ces recueils couvriront l’œuvre des principaux philosophes, il s’agira d’en extraire les articles d’un dictionnaire – étape encore lointaine...

Dans cette perspective, le lexique philosophique de LAVAR 11 (80 pages) a été amené à faire partie du présent volume. Il rejoint sur le chantier du dictionnaire le lexique paru dans LAVAR 12. En leur état actuel, ces deux premiers recueils aideront le lecteur à tirer profit des textes philosophiques parus et à paraître.

Lavar 14

  • Le livre : 2001 - 4, 500 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-54-8
  • Prix : 24,39 €

LAVAR poursuit la publication des travaux axés sur l’extension du vocabulaire. Une partie des notes fait état des recherches menées dans des domaines aussi variés que les sciences physiques et biologiques, les techniques, la navigation, la philologie, l’art, la grammaire, la psychologie, l’histoire, la botanique ou la vie quotidienne.

Les études philosophiques occupent un bon tiers du volume. Il y est question tour à tour des penseurs européens (Hegel, Husserl, Heidegger, Kearney) et des philosophes japonais du vingtième siècle (Nishida, Tanabe). Ceux-ci, pratiquement inconnus en Occident bien qu’ils soient partis d’une reprise des concepts de la philosophie allemande, nous ouvrent des horizons d’espoir qui contrastent avec les impasses où stagne la mentalité occidentale. Leurs voix s’élèvent du désastre d’un impérialisme qui ne nous est pas étranger. Elles s’apparentent étonnamment à celles qui se détachent du tumulte contemporain et dont la nouvelle jeunesse de la langue bretonne est une manifestation parmi d’autres.

Comme les tomes précédents, LAVAR 14 rapporte des échanges épistolaires à propos des événements et de leurs acteurs, notamment des essais d’analyse des conditions historiques et politiques de l’enseignement du breton aujourd’hui.

Quatre-vingts pages sont consacrées au lexique qui réunit les termes philosophiques de LAVAR 13 et LAVAR 14. L’objectif reste bien entendu la mise en place du chantier d’un dictionnaire de la philosophie.

Lavar 15

  • Le livre : 2003 - 2, 536 p., 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-57-2
  • Prix : 25 €

LAVAR 15 regroupe cinquante études menées dans des domaines aussi variés que la navigation, la rhétorique, la pédagogie, la littérature, le théâtre, la peinture, l’histoire et l’actualité. Les premières places y reviennent cependant à la philosophie, à la grammaire et à l’art culinaire.

Trois longs articles développent les positions de Hannah Arendt sur les questions de l’action, des droits de l’homme et du sens commun. Sont également analysés la théorie husserlienne de l’intuition catégoriale, la genèse du moi d’après Anna Freud et Mélanie Klein, les concepts de pure expérience selon Nishida et d’expérience primordiale selon Merleau-Ponty, les rapports entre mathématiciens et philosophes à propos de l’infini.

Cinq Notes grammaticales traitent des préfixes, des conjonctions, de l’emploi de l’article, des périphrases verbales, des flexions verbales et nominales, des prépositions dites "conjuguées", des tournures idiomatiques, etc.

La cuisine et la gastronomie font l’objet d’une série de Notes culinaires dont les trois premières sont consacrées aux récipients et ustensiles et aux divers modes de cuisson.

Ce numéro, comme les précédents, recueille réflexions et commentaires sur des problèmes contemporains : les rapports de Diwan et des "intellectuels organiques" de la République, le complexe breton de Caliban, la place des créateurs dans la société civile, l’antisémitisme du second Emsav...

Le lexique breton-français (accessoirement allemand-anglais) et français-breton de la philosophie, des disciplines du langage et des sciences humaines, comptant plus de cent pages, reprend les termes utilisés dans les deux volumes LAVAR 10 et LAVAR 15.

Lavar 16

  • Le livre : 2004 - 4, 536 p, 15,7 x 22 cm, ISBN 2-901 383-61-0
  • Prix : 25 €

Les trente-huit notes qui composent LAVAR 16 résultent des échanges d’un réseau de chercheurs attachés à réunir le capital de langage indispensable à leur travail quotidien. Ceci explique pourquoi, en dehors de la poursuite de cet objectif commun, les numéros de LAVAR ne répondent à aucun plan d’ensemble. Leur matière dépend des problèmes d’expression — et des écueils de pensée — que rencontrent les divers auteurs. Ainsi le lecteur trouvera dans ce numéro les traces :

  • des dernières mises au point opérées par Gab Cherel et Alan E. Ar Berr avant la publication de leur Dictionnaire de la Navigation,
  • des interrogations de Laorañs Motrot sur certaines tendances contemporaines communes aux pensées arabe et bretonne,
  • de l’application de Yann Varc’h Thorel à réécrire en un breton clair et précis l’étude exhaustive menée par un psychologue sur les troubles cognitifs des enfants scolarisés,
  • des recherches sémantiques de Pierrette Kermoal dans son projet de donner un nouveau départ à la critique littéraire et à la philologie,
  • du souci affiché par Martial Ménard de pourvoir les écoles en dictionnaires et en manuels rédigés dans la langue contemporaine,
  • de la poursuite des réflexions de Roger Le Nestour sur les vicissitudes des nations occidentales depuis le 18ème siècle,
  • des grandes lignes tracées par Chantal et Yann-Baol An Noalleg en vue de la rédaction d’un Dictionnaire de la Cuisine,
  • de l’ébauche d’un Dictionnaire du Vin qu’aimeraient mener à bien Guy Étienne, Alan E. Ar Berr et Yann-Baol An Noalleg,
  • des tentatives de Guy Étienne pour appliquer à la grammaire certaines méthodes de l’analyse philosophique,
  • de la comparaison entreprise par le même auteur, à partir de textes de Husserl, Heidegger et Descartes, des ressources respectives de l’allemand, du français et du breton dans le domaine de la philosophie.

Lavar 17

  • Le livre : 2006-4, 520 p., 15,5 x 22 cm, ISBN 978-2-901383-65-9
  • Prix : 25 €

Le présent volume contient un éventail de textes très ouvert : de nombreux travaux de grammaire, leur but étant de jeter les bases d'une grammaire propre aux langues celtiques à la place des systèmes en usage, dérivés des grammaires grecques et latines et inadaptés ; des commentaires de textes philosophiques (Aristote, Kant, Husserl, Merleau-Ponty) ; des comptes rendus de colloques sur la situation culturelle et scolaire ; comme les numéros précédents, celui-ci contient des chantiers de néologie dans des secteurs aussi variés que la linguistique, la religion, l'histoire, la sociologie, les arts plastiques, la gastronomie, la physique, la météorologie...

Lavar 18

  • Le livre : 2007-4 , 510 p., 15,5 x 22 cm, ISBN 978-2-901383-67-3
  • Prix : 25 €

La suite des 879 notes de néologie et de grammaire publiées par lavar au cours des quarante dernières années permet de traiter un grand nombre de problèmes du langage contemporain. Ces notes, échanges informels et comptes rendus de séances de travail, résultent des efforts des locuteurs pour résoudre leurs difficultés quotidiennes de terminologie. Pour en faciliter la consultation, nous les avons disposées dans lavar 18 non plus d’après leur date de rédaction comme dans les précédents numéros, mais selon un ordre alphabétique portant sur les termes français en relation avec la recherche menée dans chaque article.

L’autre raison de cette nouvelle disposition est qu’elle rapproche la forme de lavar de celle d’un dictionnaire. Les bases du breton contemporain sont dorénavant assez solides pour que soit entreprise la rédaction du dictionnaire général dont nous formons depuis longtemps le projet. La forme alphabétique donnée à lavar nous a paru propre à concourir à sa réalisation.

Parmi les disciplines abordées dans les pages de lavar 18 viennent en tête la biologie, la médecine et la psychologie. Figurent aussi plusieurs études grammaticales menées en vue d’une nouvelle édition des leçons de grammaire qui furent au programme de SADED dans les années soixante. Le livre est complété par des index breton, français, anglais et allemand.

Lavar 19

  • Le livre : 2016, 414 p., 15,5 x 22 cm, ISBN 978-2-901383-83-3
  • Prix : 25 €

C’est huit ans après la parution de Lavar 18 en 2008 que nous publions cet ouvrage, le dix-neuvième d’une série que Guy Étienne considérait comme étant d’une importance capitale.

La plus grande partie des 85 notes (de kis-915 à kis-1000) est consacrée aux réponses de Guy Étienne et de Yann-Baol An Noalleg aux questions posées par Martial Ménard concernant la rédaction de son Dictionnaire français-breton paru en 2012.

En outre, on trouvera la suite des travaux de Guy Étienne pour poursuivre le Dictionnaire de Médecine (Geriadur ar Vezekniezh) et les questions de Yann-Baol An Noalleg à Guy Étienne pour achever le Dictionnaire de Chimie (Geriadur ar Gimiezh) publié en 2008.

Une nouveauté est à mentionner : la venue d’une nouvelle génération, en particulier les fondateurs de la revue Nidiad, écrite en breton contemporain.

Laorañs Motrot, quant à lui, poursuit la rédaction de notes sur des sujets relatifs à son métier de Maître des Écoles, par exemple les différents types de chaux.

Yann Varc’h Thorel, enseignant lui aussi et éditeur de An Treizher, demande des précisions traitant de différents sujets linguistiques, toujours dans un but d’unification.

Des index breton, français, anglais, allemand et gallois complètent l’ouvrage.